fbpx
29 Sep

Sport et Bien-Etre Moral

Le sport et l’activité physique sont l’un des supports essentiels au bien-être physique et donc au bien-être moral.

J’ai bien conscience que beaucoup d’entre vous n’aiment pas le sport, et pourtant, il fait partie intégrante des fonctions humaines et de ses besoins pour optimiser son potentiel physique et moral. Certes, la fatigue d’une journée de travail ne motive pas à aller faire du sport alors qu’en réalité si vous faites du sport, votre journée de travail serait beaucoup moins fatigante à subir.

Le plus difficile étant, comme toujours, d’entamer le changement dans notre rythme de vie et dans nos habitudes.

Le sport, quel qu’il soit à plusieurs fonctions biologiques essentielles, dont on ne peut se passer. Certes, le jardinage et le bricolage stimulent certaines fonctions organiques et musculaires, mais pas de la même manière et surtout pas dans la globalité.

De manière simple, et compréhensible le sport a des atouts que rien d’autre ne remplace :

  • Toutes les fonctions de l’organisme, et notamment les fonctions digestives, sont stimulées par l’activité physique. Les phases de digestion et d’assimilation sont favorisées par le mouvement, et notamment par les abdominaux et le diaphragme (muscle de la respiration) qui massent en quelque sorte, tous les acteurs de la digestion.
  • Toutes les phases d’élimination des déchets et des toxines sont stimulées par le sport et l’activité musculaire.
  • Toutes les secrétions hormonales, sans exception, autant au niveau qualité que quantité, sont soumises aux mouvements des organes et des os. Plus il y a de mouvements, plus la sécrétion est active et efficace et autorise à optimiser les fonctions de vos organes. Notamment au niveau de la testostérone et de la virilité masculine.
  • La calcification des os, et notamment dans la ménopause mais pas uniquement, est sous dépendance directe de la quantité de micro-vibrations apportées aux os par le sport. Aucune pilule ne peut le remplacer. La qualité des os est directement liée au sport que vous avez pratiqué avant la ménopause et que vous continuez à pratiquer durant celle-ci.
  • L’oxygénation de tous les tissus et notamment du cerveau dépendent du flux sanguin. Celle-ci est activée en phase active du sport et permet une meilleure régénération des cellules et augmentation des connections entre les neurones, et donc une meilleure réflexion.
  • Le diaphragme, muscle qui monte et descend dans la respiration, est poussé à son maximum lors du sport dans ces phases. Il masse le foie, le cœur, les poumons, les intestins, le pancréas, la rate, l’estomac…bref, il stimule tous les organes sans exception aucune, et aide ainsi à leur nettoyage et détoxification.
  • La circulation sanguine étant activée, cela évite les stases au niveau des membres et donc l’apparition des problèmes circulatoires en tous genres.
  • Les muscles étant plus toniques et moins toxifiés, beaucoup de douleurs du dos et de migraines en sont réduites voire inexistantes. Le sport est, avec l’alimentation, une médecine naturelle autant pour le corps que pour l’esprit.
  • La perte de poids ne peut passer que par du sport…inutile de chercher un autre moyen, il n’existe pas. Toute surcharge et donc tout encrassement organique doit être drainé afin de disparaître et surtout de ne pas revenir.
  • Plus on détoxifie le corps, plus on réduit son acidité, et plus la peau garde sa jeunesse.
  • En réduisant les toxines, le sport se pose comme système anti-cancer et en système de prévention de beaucoup d’autres.
  • Le mouvement réduit l’usure des articulations et des cartilages en stimulant leur entretient et leur lubrification permanente, ainsi que le maintient de leur souplesse ligamentaire.
  • Moralement, le fait de se sentir mieux dans son corps a un effet feedback sur notre capacité à diriger notre vie. Quand on se sent mieux, nous retrouvons l’envie d’aller de l’avant et de modifier ce qui ne nous convient plus.
  • Plus nous aimons notre corps et ses formes, plus nous nous aimons et aidons ainsi notre moral pour une vie meilleure.
  • Le sport libère, au niveau des reins et des surrénales, des endorphines et de l’adrénaline, ce qui a pour effet de réduire la fatigue, d’accroître notre tonus, d’augmenter notre capacité physique et mentale, de stimuler notre libido, d’augmenter notre résistance à la fatigue, de stimuler nos capacités mentales…
  • Plus nous faisons de sport, moins le corps est sensible aux douleurs mentales et physiques.
  • Il renforce le mental dans une notion de dépassement de soi, et permet une augmentation de ce fait d’une croyance et une conviction dans nos propres capacités à faire.
  • Il vous protège des maladies cardio-respiratoires en renforçant votre cœur, et en évitant le dépôt de graisse dans les artères.

Comme vous pouvez le voir, le sport présente bon nombre d’avantages que rien ne peut remplacer.

La bonne fréquence est entre 2 et 3 fois par semaine, au minimum 1 heure d’affilée afin de bien stimuler les effets bénéfiques sur votre organisme.

Bien entendu, la natation est l’un des meilleurs sports parce qu’il est complet, symétrique, non traumatisant. Mais l’idée étant aussi de se faire plaisir dans le sport, trouvez celui qui vous convient afin d’avoir envie d’y aller de manière régulière. Faute de quoi, la moindre excuse suffira pour ne pas y aller…

Faites du sport en groupe ou avec des amis, cela rend le sport plus agréable et nous permet, en cas de baisse de motivation, de se stimuler dans notre démarche.

Pour ceux qui font du sport à fréquence élevée, sachez parfois vous suppléer en vitamines et minéraux au travers d’une alimentation adaptée et variée. Les compléments vitaminés ne sont pas toujours de bonne qualité, préférez adapter votre alimentation à vos besoins.

Buvez suffisamment durant le sport afin d’éviter les courbatures, les déchirures et les tendinites.

Sport et moral d’acier vont de pair. Adaptez votre vie pour qu’elle réponde à vos besoins primaires. Sachez prioriser ce que vous devez mettre en place pour avancer vers le bonheur et le bien-être moral. Les autres ne le feront pas à votre place et sachez vous accorder de la valeur afin de redevenir la personne la plus importante au monde.

Et ne croyez surtout pas que le sport nettoie les dégâts faits par le tabac, les excès et l’alcool. Il arrive à peine à les compenser, et les effets restent bien présents.

Curieux, visionnaire et innovant, votre formateur Ralph Lidy n’a jamais perdu son désir d’offrir les meilleurs des soins aux patients qui viennent lui demander conseils et s’efforce de proposer une solution naturelle, là ou la médecine ne propose plus rien. Partant du principe que la maladie n’a pas une, mais des origines, c’est en prenant en compte chacune d’elles, que la guérison est la plus complète et sûrement la meilleure. Il y a déjà quelques années, Le Dr Lidy a mis au point sa propre technique : la technique EMOST, un savant mélange entre la chiropractie, la médecine chinoise et ayurvédique, et le décodage biologique.