fbpx
18 Août

Tabagisme, cancer et arrêt du tabac

tabagisme

Bien que le tabagisme ait tendance à diminuer dans les pays développés, il a également tendance à monter dans les pays en voie de développement dans le reste du globe. Si nous acceptons la liberté de chacun de faire ce qu’il veut de son corps, il est difficile de justifier de vouloir vivre heureux, en pleine santé et profiter de la vie, si nous jouons notre vie à la roulette russe un peu plus tous les jours. Mettre la faute sur l’état qui autorise la vente de produits toxiques est facile, surtout que personne ne vous pousse à les acheter. Il est grand temps de devenir adulte et responsable de sa vie et de sa santé.

En médecine chinoise, le tabac, l’alcool, le café, les drogues en générale, apportent du feu à ceux qui en ont besoin et qui les consomment. Lorsque nous parlons de feu, il s’agit d’énergie forte, détonante, stimulante, excitante (sous une forme ou une autre) qui permet de donner un coup de booster à ceux qui en manquent ou qui consomment beaucoup d’énergie par le stress, le  travail, les soucis. Comme tout système, plus vous avez d’activité, plus vous consommez de carburant. Que ce soit vous, une voiture, un avion, plus vous avez de fonctions en route, plus il vous faut de l’essence pour avancer et assumer ces fonctions. Le stress est un grand consommateur d’énergie (d’où la fatigue appelée neurasthénie), ce qui explique que lorsque nous nous sentons stressés, le manque de cigarette se fait sentir. Le corps faisant appel à une source extérieure et complémentaire d’apport énergétique (idem pour l’alcool, la drogue, le café) pour subvenir à sa consommation énergétique croissante.

La cigarette contient au minimum 1500 substances cancérigènes répertoriées. Elle contient des substances qui augmentent l’addiction du fumeur et qui l’empêchent de s’arrêter de fumer.

Le cancer du fumeur est un processus très particulier. Certains fumeurs n’attrapent jamais de cancer. Tous les cancers du fumeur ne sont pas les mêmes. Et certaines personnes qui n’ont jamais fumé attrapent un cancer du fumeur.

En réalité, la cigarette n’est que le facteur déclenchant d’une faiblesse du terrain. L’émotionnel et notre histoire transgénérationnelle faisant le reste. N’oubliez pas que la maladie étant la réponse parfaite à notre histoire personnelle, le cancer est la réponse parfaite à un processus interne inconscient, activé par les produits contenus dans ce que nous fumons. Le fait que tous les fumeurs ne fassent pas de cancer et encore moins le même en atteste la validité.

Le cancer du poumon est lié à la peur de mourir…cancer logique chez un fumeur qui prend conscience de ce qu’il fait subir à son corps et du risque qu’il prend à ne pas s’arrêter de fumer. Plus il fume longtemps et beaucoup, plus il prend conscience des risques vitaux et plus il augmente son risque de faire apparaître un cancer du poumon.

Le cancer des glandes parotides est  lié au besoin de stocker, d’épargner pour les jours difficiles. Ce cancer peut donc apparaître chez un fumeur, comme chez un non fumeur. Bien entendu le fumeur va favoriser sa mise en place par son tabagisme.

Ne vous dites pas que vous pouvez donc continuer à fumer, si vous n’avez pas de terrain propice au cancer. D’ une vous ne le savez pas, et de deux, vous prenez des risques inconsidérés, et de trois, vous perdez chaque jour un peu de vie. Chacun faisant ce qu’il veut de son existence, si vous avez des projets pour vous et ceux que vous aimez, je vous conseille donc d’arrêter au plus vite.

Et c’est là que commence les : « oui mais, c’est difficile, j’ai déjà essayez, mais c’est dur », que nous avons l’habitude d’entendre…alors, pour vous motiver je vous conseille d’aller faire un tour dans un service de cancérologie et d’aller partager votre envie de fumer avec ceux qui sont en fin de vie. Vous comprendrez très vite qu’il est plus facile de se motiver pour arrêter de fumer, que de lutter contre un cancer généralisé, surtout lorsque l’on sait que c’est un combat quasi perdu d’avance !!!

Donc, pour ceux qui ont décidé de changer de vie, de prendre leur existence en mains et d’avancer vers leur futur, je vais vous proposer un moyen simple d’arrêter de fumer. Je dis simple, car la volonté seule suffit, si nous savons trouver plus d’intérêt à arrêter de fumer qu’à continuer. Cela permet de rendre le sevrage plus facile, les souffrances et les difficultés à passer n’étant que secondaires par rapport au gain que nous y trouvons.

Prenez une feuille de papier et notez dessus les avantages et les inconvénients à arrêter de fumer. Vous pouvez le faire de la même manière avec les avantages et les inconvénients de continuer de fumer, si cela vous enchante vraiment. Dans la case des désavantages, ne négligez surtout pas de noter :

  • Cancer du poumon, cancer généralisé
  • Douleurs atroces des cancers osseux
  • Sensation d’étouffement permanent
  • Angoisse de mort
  • Aide respiratoire
  • Hospitalisation longue durée
  • Mort programmée où l’on attend la date butoir
  • Regard des autres devant la déchéance et la maladie
  • Chimiothérapie, perte des cheveux, faiblesse, vomissements, diarrhées permanentes
  • Ne plus jamais voir ses enfants, ne plus profiter de la vie, ne plus voir ceux que l’on aime
  • Diminution de nos fonctions vitales en attendant la mort inévitable
  • Stress permanent en attendant l’instant fatidique

Je vous laisse libre pour le reste !!! Mais surtout, n’oubliez pas de bien noter dans l’espaces des avantages, comme il est agréable de vivre pleinement avec ceux que l’on aime, et de profiter de la vie à pleines dents.

Maintenant, si avec cela vous ne trouvez pas plus d’avantages à continuer de fumer qu’à arrêter, c’est que vous avez décidé de mourir à petit feu et que vous avez pleinement conscience de laisser derrière vous les autres vous pleurer.

J’ai bien conscience que je vais en choquer plus d’un en parlant de cette manière, et c’est le but recherché. Vous ne pouvez pas décider de vous faire mourir volontairement à petit feu sans avoir conscience de ce que vous engagez dans cette démarche. Puisqu’il s’agit bien d’un suicide organisé (vous avez conscience de ce que vous faites et le faites volontairement), je vous encourage à ne pas faire subir vos choix à ceux qui vont devoir vous regarder souffrir et vous accompagner sur votre lit d’hôpital.    

Voilà, maintenant que vous avez matière à réfléchir sur vos choix, et tous les moyens pour trouver l’envie et la force de vous arrêter de fumer, je vous conseille de vous faire aider par des patchs ou des chewing-gums à la nicotine pour ceux qui le veulent bien. Attention, ceux-ci ne sont que des aides et non des moyens. Les moyens d’arrêter sont en vous, et uniquement en vous, si vous réalisez bien ces quelques lignes et les risques que vous encourez à continuer.

La volonté de vivre doit dépasser votre souffrance du sevrage.

Il est extraordinaire de voir comment il faut trouver une aide pour arrêter de fumer, alors qu’il n’en a fallu aucune pour commencer à le faire.

L’acupuncture a quasiment 100% de réussite dans l’arrêt du tabac dès lors que vous en avez pris la décision.

Curieux, visionnaire et innovant, votre formateur Ralph Lidy n’a jamais perdu son désir d’offrir les meilleurs des soins aux patients qui viennent lui demander conseils et s’efforce de proposer une solution naturelle, là ou la médecine ne propose plus rien. Partant du principe que la maladie n’a pas une, mais des origines, c’est en prenant en compte chacune d’elles, que la guérison est la plus complète et sûrement la meilleure. Il y a déjà quelques années, Le Dr Lidy a mis au point sa propre technique : la technique EMOST, un savant mélange entre la chiropractie, la médecine chinoise et ayurvédique, et le décodage biologique.