fbpx
29 Avr

Un ostéopathe dans le 06 ou un chiropracteur ?

Comment bien choisir entre un ostéopathe et un chiropracteur dans le 06 ?

C’est une question récurrente des patients qui tentent de relever le bon du mauvais, des fausses informations circulent et les commentaires de ceux qui pensent savoir.

Dans bien des cas, votre médecin traitant ou les spécialistes n’ont souvent pas toutes les données sur la chiropractie et ils vont défendre leur profession, en tirant vers le bas l’inconnu ou tous ceux qui ne fonctionneraient pas comme eux pour tenter d’éviter de perdre de la patientèle.

Il est donc temps de comprendre la différence entre un ostéopathe et un chiropracteur :

osteopathe 06

Ostéopathe 06 ou Chiropracteur, découvrez les 12 vérités

1- La chiropratique est la plus importante profession de santé manuelle, doctorante dans le monde :

  • par le nombre de ses praticiens : plus de 100 000.
  • par le nombre de ses étudiants : 12 000.
  • par le nombre de ses actes : plus de 1 000 000 chaque jour.
  • par son enseignement universitaire spécialisé de 6 ans axé dès le départ, vers une méthode de soins manuels spécifiques.Ce qui n’est pas le cas des ostéopathes.

2- La Fédération Mondiale de Chiropratique (www.wfc.org) est, de plus, partenaire officiel de l’Organisation Mondiale de la Santé (www.who.int/fr). Elle reconnait le doctorat formant le chiropracteur et sa spécialisation sur le système neurologique et articulaire.

3- Sa formation de Docteur en Chiropractie lui donne la capacité à faire de droit un diagnostic chiropratique ainsi qu’un diagnostic d’exclusion médicale le cas échéant. De par ce fait, il ne travaille pas sous ordonnance médicale. A l’inverse, les ostéopathes ont besoin, de par leur manque de qualifications médicales et de connaissances, d’une ordonnance d’un spécialiste ou d’un généraliste pour prendre en charge un bébé, une femme enceinte, ou toute douleur cervicale. Faute de quoi il pratique un acte illégitime et non couvert par les assurances.

4- La formation de chiropractie (contrairement à la formation d’ostéopathe)  est faite sur un même cursus universitaire de par le monde, uniformisant les connaissances de tous les chiropracteurs. Cette formation de 5600 heures lui donne un niveau médical largement supérieur à celui d’un ostéopathe qui est formé en 2700 heures et n’a pas la capacité de poser un diagnostic médical.

L’ostéopathe et sa pratique dans le reste du monde, ne ressemble en rien au niveau français. Celui-ci étant tiré par le bas du fait de sa formation courte et incomplète.

Le chiropracteur, de par son cursus, a été formé en imagerie médicale et a le droit, dans la majorité des pays, d’ouvrir sa propre salle de radiologie afin d’y pratiquer lui-même les radiographies et de porter un diagnostic osseux et articulaire du patient.

Toutes les écoles du monde sont contrôlées par le WCCE (World Concil of Chiropractic Education) qui garantie une formation homogène et de haute qualité dans toutes les universités de chiropractie au travers de la planète.

De ce fait, il y a beaucoup plus d’ostéopathes en France que de chiropracteurs car leur formation étant deux fois moins longue et donc deux fois moins complète, elle attire beaucoup plus de personnes. Ceux là auront  donc  deux fois moins connaissances médicales  qu’un chiropracteur (sic !!)

5- Le chiropracteur fait un acte médical et une prise en charge médicale. Il est le seul habilité à porter son diagnostic et à suivre son traitement. Sa prise en charge est complète, basée sur des examens et analyses médicales pour lesquelles il a été formé.

Sa formation en radiologie, bilan sanguin et imagerie médicale lui donne des compétences de diagnostic ayant abouti à la possession du droit au diagnostic. Chose que n’ont pas obtenu les ostéopathes dans leur reconnaissance.

6- Les techniques correctives utilisées par le chiropracteur peuvent être mécaniques, énergétiques, musculaires, crâniennes, organiques, viscérales, musculaires…il appartient à chaque chiropracteur de choisir les techniques qu’il utilise et dans lesquelles il se sent bien et à l’aise, et de les adapter à ses patients.

7-  L’ajustement chiropratique, quel qu’il soit, n’est pas douloureux, s’il est fait par une personne compétente. Le fait de faire craquer les os n’est pas une loi et dépend uniquement du thérapeute. L’utilisation de techniques douces, respiratoires n’est pas l’exclusivité des ostéopathes, loin de là. Les premières techniques énergétiques douces ont pris naissance auprès de chiropracteurs américains il y a plus de 60 ans.

8-  L’ostéopathie crânienne n’est pas l’exclusivité des ostéopathes puisqu’elle est enseignée en université de chiropractie, en France et à l’étranger. La différence unique, c’est qu’un ostéopathe ne peut pratiquer sur un bébé de moins de 6 mois sans ordonnance médicale alors que le chiropracteur est prescripteur de son acte et a donc le droit de prendre en charge un nourrisson dès la naissance.

9-  Seul un chiropracteur a le droit de faire un acte médical assisté par mécanique ou ustensile. L’ostéopathe n’a pas le droit d’utiliser d’appareil ou d’outils complémentaires faute de formation adéquate.

10-  La chiropractie est par excellence la médecine du système neuro-articulaire à travers le monde depuis plus de 100 ans. Bon nombre d’autres pratiques ont volé à notre profession ses techniques et connaissances en se les appropriant….preuve de la qualité de notre acte !

11- De par ces faits, la chiropractie est un acte médical de correction neuro-articulaire et non un acte paramédical sous ordonnance d’un médecin.

Le chiropracteur corrige des subluxations par ajustement  mécanique (par des techniques diverses de son choix) et non des lésions structurelles mineures  comme l’ostéopathie.

Celui qui peut le plus, peut le moins…le chiropracteur est donc également capable de gérer les petites lésions osteo-articulaires mineures que les ostéopathes décrivent comme telles et qui sont en fait des subluxations articulaires mineures tels les syndromes facettaires.

12- Les corrections et travaux sur les organes et viscères font partie intégrante de la formation du chiropracteur et ne sont donc pas la panacée des ostéopathes. Les techniques qu’ils utilisent sont exactement les mêmes que celles du chiropracteur, avec une formation médicale moindre qui laisse place aux risques éventuels.

En savoir plus sur Ralph Lidy, chiropracteur dans le 06.

Pour plus de renseignements et d’informations :

Également, pour en savoir plus sur la chiropraxie ou sur la formation EMOST. Et d’ailleurs, c’est quoi l’énergétique ?

Et pour finir, pour tout complément d’information : contactez Ralph LIDY.

Curieux, visionnaire et innovant, votre formateur Ralph Lidy n’a jamais perdu son désir d’offrir les meilleurs des soins aux patients qui viennent lui demander conseils et s’efforce de proposer une solution naturelle, là ou la médecine ne propose plus rien. Partant du principe que la maladie n’a pas une, mais des origines, c’est en prenant en compte chacune d’elles, que la guérison est la plus complète et sûrement la meilleure. Il y a déjà quelques années, Le Dr Lidy a mis au point sa propre technique : la technique EMOST, un savant mélange entre la chiropractie, la médecine chinoise et ayurvédique, et le décodage biologique.